Lire +

" id="content">
Actualités

La Fédération des Ascenseurs publie son Manifeste

À quelques mois d’échéances électorales majeures pour notre pays, la Fédération des Ascenseurs partage sa réflexion et des propositions concrètes pour accompagner la mobilité verticale et construire la ville de demain.

le 8 décembre 2016
Ressources
Le manifeste de la Fédération des Ascenseurs
Télécharger le document

Si nos projets urbains ne peuvent se passer de la mobilité verticale, encore faut-il que ses enjeux et ses opportunités soient appréhendés par tous. À commencer par les décideurs et les pouvoirs publics. Avec son Manifeste, la Fédération des Ascenseurs met en lumière le rôle de la mobilité verticale et ses apports au service du vivre-ensemble, du développement de nos villes et de leur transition énergétique. Sur chacun de ces enjeux, la Fédération partage sa réflexion et ses convictions, enrichies du point de vue d’experts extérieurs.

Sensibiliser décideurs et pouvoirs publics 

« L’ascenseur est un allié essentiel de nos mutations sociétales. L’accessibilité et le maintien à domicile nous interpellent en premier lieu. Mais aussi la transition énergétique à laquelle chacun doit contribuer. La rénovation d’un ascenseur ancien permet de diminuer sensiblement sa consommation énergétique ! Mais tout cela n’ira pas de soi et nous voulons sensibiliser, avec ce manifeste, décideurs et pouvoirs publics sur les données objectives qui justifient leur soutien et leur mobilisation pour adapter le parc français aux enjeux posés », explique Pierre Hardouin, Président de la Fédération des Ascenseurs.

Un état des lieux… et des propositions ! 

Pour inscrire la mobilité verticale au cœur de la transformation des villes, le manifeste valorise 5 axes d’actions à privilégier, assorties de propositions concrètes. « À travers elles, nous voulons favoriser une démarche collaborative et partenariale avec tous les acteurs concernés : promoteurs et constructeurs, bailleurs sociaux, administrateurs de biens, propriétaires privés, fédérations professionnelles, etc. L’avenir de nos villes est un sujet d’intérêt général et tous les acteurs concernés doivent être accompagnés et aidés, en regard des contraintes qui pèsent sur eux », insiste Pierre Hardouin.

Cliquez ici pour télécharger le Manifeste

< Retour aux actualités